A la une Actualité
 

Ghardaïa : L’affaire en appel de la cellule d’espionnage au profit d’Israël renvoyée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.04.18 | 16h43 | mis à jour le 17.04.18 | 14h15 Réagissez

Inouïe ce qui s’est passé lundi à la Cour de Ghardaïa. Le magistrat qui devait présider la séance de jugement en appel de l’affaire, dite de la cellule d’espionnage au profit d’Israël, n’était pas habilité à y siéger, selon les textes brandis par les avocats. 

Alors que beaucoup de confrères de la presse se sont présentés dès la matinée pour couvrir le procès, le magistrat en question entama la séance par deux affaires de mœurs qui ont été traitées, conformément à la loi, à huis clos. Ce qui a pris jusqu'à 15 heures. La reprise s’est faite vers 16 heures et alors que tout le monde s’est empressé de prendre place, les sept avocats, commis d’office pour défendre les sept inculpés dans cette affaire, ont d’abord exigé de jeter un coup d’œil sur le fameux registre, seul document sur lequel s’est adossé la cour criminelle pour bâtir l’accusation. 
 
Premier accroc relevé par les  avocats, à savoir que des ajouts en arabe ont été portés sur ce registre , ce qui est non conforme à la loi, selon l’un des avocats. 
 
C’est, pour rappel, sur la base de ce seul  et unique document, et de ce qui est porté dessus, qu’en première séance du 14 février 2018 la cour criminelle de Ghardaïa a condamnée le principal accusé, en l’occurrence le Libérien, d’origine Libanaise, Aâlam Eddine Fawzi à la peine capitale alors que ses six acolytes ( 3 maliens, 2 Guinéens et un Ghanéen) ont été condamnés  à 10 ans de prison et 200 000 DA d’amende. 
 
Après quelques joutes oratoires entre les avocats et le président, coup de théâtre, l’un des avocats exhibe un document par lequel il fait remarquer au président qu’il n’avait pas le droit de siéger dans cette affaire, ayant, à juste titre, déjà fait partie, en qualité de conseiller, à la chambre d’accusation sur cette même affaire. 
 
Accusant le coup, et même un moment déstabilisé, le président que, sur le plan du droit, la remarque des avocats est fondée. Il annonce alors que le procès est renvoyé à la fin de la présente session criminelle qui verra son épilogue le 18 avril 2018.  
 
Pour rappel, cette dite cellule d’espionnage au profit d’Israël, composée de huit personnes, dont un demeure en fuite, a été démantelée par pur hasard, au lendemain du réveillon 2015 soit le 1er janvier  2016, lors d’une opération coup de poing dans les nids de la criminalité, comme il est coutume d’en organiser plusieurs dans l’année par les services de sécurité. La cellule est constituée d’un Libérien (d’origine Libanaise), et principal accusé dans ce dossier, à savoir Aâlam Eddine Fawzi, le Ghanéen Souleymane Touré , les Maliens Yahia  Diakité, Maca Douma, Palou Sidré et les deux Guinéens Ibrahim Sidou Camara et Joseph  Lama. Ils sont accusés d’espionnage au profit d’Israël, création, constitution et  organisation d’une bande criminelle portant atteinte à la sécurité nationale, impression , possession et diffusion de documents subversifs faisant l’apologie du terrorisme et appelant à l’atteinte à la sécurité de l’Etat, entrée et séjour irrégulier sur le territoire national et usurpation d’identité pour deux d’entre eux. Ils ont tous rejetés les accusations portées contre eux affirmant qu’ils étaient entrés sur le territoire national pour travailler. Le Libérien a affirmé qu’il voulait tenter la traversée vers l’autre rive de la méditerranée. 
 
Après les délibérations, le juge prononce le verdict : Peine capitale pour le Libérien Aâlam Eddine Fawzi et 10 ans de prison et 200 000 DA  d’amende pour chacun des six autres accusés. Le procès en appel aura lieu donc dans quelques jours à la Cour de Ghardaïa, où nous y serons pour suivre cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre.
Djamel – K

Mots-clés

GhardaïaespionnageIsraël
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...