A la une Culture
 

5 bonnes raisons d’écouter Weswes, le nouveau single de Raja Meziane

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.08.17 | 12h00 Réagissez

Attendu depuis quelques semaines, le nouveau single de Raja Meziane, Weswes, est enfin disponible sur YouTube. El Watan Week-end vous propose cinq raisons qui vous convaincront d’aller voir le clip vidéo.

L’histoire de l’exil de Raja Meziane

Le nouveau single de Raja Meziane, Weswes, diffusé sur sa chaîne YouTube le 4 août dernier, raconte aussi la suite de l’histoire de l’exil de cette artiste au talent avéré. Un exil qu’elle vit visiblement mal, mais qui lui a permis d’ouvrir les yeux sur un nouveau monde. L’artiste qu’on a voulu étouffer en lui mettant les bâtons dans les roues, c’est aussi Raja Meziane. Découverte par le grand public en 2007 dans l’émission Alhane Wa Chabab ou la Star Academy version algérienne, Raja a su séduire le grand public avec sa voix sublime et sa présence imposante.

Le caractère conformiste du concept l’a certainement empêchée d’être elle-même, car au fond d’elle se cachait aussi un personnage révolté, qui dit ce qu’il pense et qui ne mâche pas ses mots. Raja exprime son désarroi et celui du peuple et dénonce la situation de l’artiste et celle de la jeunesse algérienne. Mais chanter librement a fini par lui coûter sa carrière d’artiste et son métier d’avocate, choses qui l’ont poussée à l’exil. Raja vit depuis plus d’une année en république Tchèque où elle continue à faire la musique qu’elle a toujours aimé faire.

Texte engagé

On écoutant Weswes, on ressent encore la mélancolie et la rage qu’on a découvertes en elle depuis la sortie de son titre Manich Bent 3imlaq (Je ne suis pas la fille d’un géant), diffusé sur sa chaîne YouTube en 2012. Dans ce dernier opus, Raja critique la politique culturelle et le favoritisme en Algérie et raconte le blocage qu’elle a subi depuis qu’elle a voulu montrer autre chose, un art qui lui ressemble et qui prône la liberté de la création, celle de la parole et de la pensée. Raja Meziane est connue pour être une artiste rebelle qui dit ce qu’elle pense. Et c’est exactement ce qu’elle a fait dans son nouveau single qu’elle a écrit elle-même.

Dans Weswes, Raja s’adresse aux patrons de la culture qui maltraitent, selon elle, la culture en Algérie et aux gens qui ont tenté d’étouffer sa voix et de «l’enterrer» pour leur dire qu’aujourd’hui elle a pris conscience que ce qu’elle a subi était finalement sa destinée. Weswes exprime un état d’esprit, car Raja Meziane a réalisé enfin que son destin a été toujours celui qu’elle a pressenti : chanter et s’exprimer librement, ce qu’elle a d’ailleurs toujours fait.

Très beau clip

Weswes, ainsi que sa mise en scène à travers un clip dont le moins que l’on puisse dire est qu’il est très bien fait et réalisé, dégage ce sentiment de révolte que véhicule Raja à travers des images qui expliquent sa frustration envers une Algérie dont elle a toujours rêvée, mais qui a fini par la repousser ailleurs et loin. Réalisé par son mari, Dee Tox, qui est aussi son arrangeur, le clip de Weswes est filmé à Prague, en République tchèque.

Weswes  a été tourné dans une forêt aux multiples couleurs, avec un rouge pourpre, des feuilles d’arbres qui dominent, où l’on voit une poupée maltraitée et Raja, accompagnée d’un loup, parfois enchaînée comme dans un hôpital psychiatrique. Elle explique que le clip vidéo de Weswes traduit le sentiment d’un destin sur le chemin de l’accomplissement. Quant à la poupée, elle représente l’artiste enchaînée par un système qui prend en otage son public et l’empêche de le rencontrer en l’excluant systématiquement de tout événement majeur où elle aurait dû avoir sa place.

Cette situation a été vécue par Raja comme une personne totalement saine d’esprit mais internée de force et malgré elle dans un hôpital de fous, tenu par des fous. Une fois totalement perdue et laissée-pour-compte, elle est retrouvée et ramenée à la vie par un loup étrange, qu’on voit d’ailleurs dans le clip, comme un envoyé mystère du destin qui l’aide à conjurer le sort dont elle souffre et qui lui fait comprendre qu’il est temps de tirer un trait sur ses mésaventures passées.

Belle mélodie

Masterisée aux Etats-Unis, au Sage Audio Mastering à Nashville, Tennessee USA, la mélodie de Weswes dont l’arrangement a été réalisé par Dee Tox, vous emmène dans un voyage entre rêve et réalité. La mélodie, mélancolique parfois et douce par moment, se marie amoureusement avec la voix raffinée et le texte écrit par Raja pour donner au final un mix digne des grands clips.

Nouveau look

Belle et rebelle, Raja a su imposer son style musical, son rythme mais aussi son look. Connue pour ses clips où elle tente à chaque reprise de passer des messages à travers l’image, elle est aussi connue pour être une artiste qui aime marier les couleurs afin de leur donner une présence dans son clip et un sens dans ses textes. Cette fois-ci, Raja nous surprend avec une nouvelle couleur de cheveux. Elle a choisi le vert d’eau qui, il faut le dire, lui va à merveille. Avec un look pop rock à la couleur sombre et son chapeau noir, Raja veut probablement nous dire qu’elle s’est enfin retrouvée, qu’elle se reconnaît enfin en ce qu’elle est et qu’elle songe déjà à un nouveau départ.

Meziane Abane
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie