A la une Economie
 

Indices

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.08.17 | 12h00 Réagissez


La FAO collabore avec le Gouvernement libyen

Le gouvernement libyen vient de signer un accord de 3,5 millions de dollars avec la FAO pour renforcer ses capacités techniques et fonctionnelles nationales en agriculture. Le projet vise à renforcer les capacités et assurer des services de soutien gouvernementaux plus efficaces et plus performants dans le secteur agricole avec l’objectif de créer de meilleures synergies et d’avoir des impacts plus positifs.


Huawei améliore son classement

Dans le classement Fortune 500 de 2017, récemment publié, la marque de téléphonie Huawei a grimpé de la 129e place l’année dernière à la 83e place, avec un chiffre d’affaires de 78,51 milliards de dollars, ce qui la place parmi les 100 premières marques mondiales pour la première fois.

Fortune 500 est un classement prestigieux reconnu regroupant de grandes entreprises partout dans le monde. Connu sous le nom de «liste ultime», il est publié chaque année par le magazine Fortune. Fortune 500 classe les entreprises en fonction de leurs revenus et de leurs bénéfices, en se concentrant davantage sur la taille des entreprises par rapport aux autres classements. Huawei s’est par ailleurs classé troisième en termes de parts de marché dans le monde, dans le secteur des smartphones au premier trimestre de 2017 et n°1 en Chine.

Reprise de l’économie russe au 2e trimestre

La reprise de l’économie russe, sortie fin 2016 de deux ans de récession, s’est nettement accélérée au printemps avec une croissance de 2,5% sur un an du produit intérieur brut, contre 0,5% au premier, selon des statistiques officielles publiées hier.

Ce chiffre de l’institut des statistiques Rosstat est légèrement inférieur à l’estimation du gouvernement (+2,7%), mais bien plus optimiste que la plupart des prévisions des économistes. La Russie avait enregistré au quatrième trimestre 2016 une première hausse du PIB (+0,3%) après deux ans de récession causée par l’effondrement des prix des hydrocarbures et les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.
Selon les économistes, l’accélération du printemps s’explique d’une part parce que la consommation des ménages, à la traîne de la reprise jusqu’alors, est enfin repartie et d’autre part que la faiblesse inhabituelle des températures a soutenu la production d’énergie. Le ministre de l’Economie, Maxime Orechkine, avait estimé fin juillet que l’accélération récente devrait permettre à la croissance de dépasser l’objectif de 2% du gouvernement pour 2017.
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie