Pages hebdo Auto
 

Bientôt du GPL pour les véhicules des institutions publiques

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.05.18 | 12h00 Réagissez

L’Etat veut donner l’exemple concernant la rationalisation des dépenses et la consommation de l’énergie. Une décision sera prise aujourd’hui pour obliger les institutions publiques à installer des kits GPL pour leur parc automobile.

C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, lors de sa visite avant-hier dans la wilaya de Boumerdès. Le ministre répondait à une question d’un confrère qui lui fait remarquer que le cortège ayant accompagné sa délégation contenait plus de 50 véhicules dont la plupart sont de grosses cylindrées.

Visiblement gêné par la question, le ministre s’est dit conscient de ce problème. Selon lui, l’Algérie dépense plus de 2,5 milliards de dollars annuellement dans l’importation des carburants, cela sans compter le coût des subventions des prix, qui, lui, est estimé à 1,13 milliard de dollars. L’Algérie importe 4 millions de tonnes de carburants par an, soit presque un tiers de ses besoins.

La solution réside donc dans la généralisation du GPL et la réalisation de raffineries et la mise en service de celles de Hassi Messaoud et Tiaret et de Sidi Rezine. A terme, l’Algérie pourrait devenir un pays exportateur des dérivés du pétrole, a indiqué le ministre. 
 

R. K.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie