Pages hebdo Auto
 

SOVAC Algérie : La Seat Arona commercialisée dès aujourd’hui

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.05.18 | 12h00 Réagissez

La Seat Arona est le second modèle de la marque à être assemblé en Algérie sur les plateformes industrielles de Sovac à Relizane, après la Seat Ibiza qui semble faire fureur l Ce modèle, à lui seul, fait de l’Algérie le quatrième marché mondial de la marque Seat.

Le groupe Sovac Algérie vient de lancer la commercialisation de la Seat Arona. Ce véhicule qui vient muscler l’offre de Seat en Algérie a été dévoilé en janvier 2018, à l’occasion de la visite en Algérie du président de la marque, Luca de Meo, qui a coïncidé, faut-il le rappeler, avec le lancement de la nouvelle Ibiza. La saison des commandes de la Seat Arona a été officiellement ouverte, hier, mercredi. Elle est désormais disponible à la vente dans les showrooms Seat et dans l’ensemble du réseau Sovac.

La Seat Arona est le second modèle de la marque à être assemblé en Algérie sur les plateformes industrielles de Sovac à Relizane, après la Seat Ibiza qui semble faire fureur. Ce modèle, à lui seul, fait de l’Algérie le quatrième marché mondial de la marque Seat. C’est dire le grand succès de la marque en Algérie qui, depuis hier, vient ajouter une nouvelle corde à son arc, dans le cadre de «l’offensive produits» que mène Seat sur le marché.

La Seat Arona promet d’emblée de bousculer les règles du marché, bien qu’elle soit un «modèle développé pour des catégories de clients, voire pour des marchés ciblés», explique Nassim Bouazaoui, responsable de la marque Seat au groupe Sovac, lors d’un point de presse dédié au lancement commercial de la Seat Arona.

Le véhicule sera disponible en un seul bloc moteur 1.6 MPI 110 ch avec boîte manuelle à cinq rapports, en attendant de nouvelles motorisations pour les prochains mois. La version diesel est promise pour 2019, tant sur la nouvelle Ibiza que sur la Seat Arona.

La marque est contrainte de s’adapter à la tendance des demandes, privilégiant la motorisation diesel pour des considérations liées surtout aux prix des carburants pratiqués sur le marché algérien.

La nouvelle Seat Arona est stylée, spacieuse, pratique et confortable pour les jours de semaine, qu’aventurière, robuste, sportive et économe le week-end. A tous ces attributs s’ajoutent les technologies en matière de sécurité et de connectivité. Le nouveau-né chez Seat Algérie est déclinée en deux finitions : Style et FR.

Dans sa version style, Seat Arona est dotée d’un système multimédia avec écran couleur tactile, avec une prise AUX-IN, USB et lecteur de carte SD. En plus du bluetooth. Le véhicule rend la conduite très agréable de par son habitacle confortable et la position de conduite surélevée qui offre une meilleure vision sur la route. La Seat Arona en version Style dispose d’un volant cuir multifonction, un allumage intérieur à Led, frein à main et levier de vitesse en cuir et une climatisation bizone.

Quant au design extérieur, il se distingue notamment par les jantes en alliage 17’’, les barres de toit noir, des feux en Full Led en avant et arrière, un vitrage arrière teinté, un entourage de vitre en chrome et un éclairage de la plaque d’immatriculation à Led. Quant au modèle FR, celui-ci est présenté avec plus d’options, à commencer par des jantes de 18’’, une barre de toit métal brillant et un toit bi-ton. Cette version se distingue aussi par son pack extérieur FR et son pare-choc et poignets de porte ton carrosserie avec baguettes chromées.

A l’intérieur, la Arona FR s’offre une sellerie tissu «edge white». Pour une conduite sûre, le pack FR se dote d’une caméra de recul pour l’aide au stationnement arrière. Sur le plan sécurité, les deux versions Style et FR disposent d’un régulateur de vitesse, d’un détecteur de fatigue et d’un contrôle de pression de pneu. La nouvelle Seat Arona 1.6 ess. 110 ch Style est cédée à 2 499 000 DA, tandis que dans sa version FR le prix est fixé à 2 899 000 DA.

«Ce sont des prix qui s’inscrivent en droite ligne de la politique de tarification mise en place par le groupe Sovac», explique le responsable de la marque Seat, répliquant à une question qui revient sur les prix des marques du groupe Volkswagen appliqués en Algérie. «Les prix actuels sont très étudiés et fixés en fonction du marché et répondant à des paramètres liés, entre autres, aux volumes produits. Ce sont des prix bien positionnés sur le marché», souligne Nassim Bouazaoui.
 

Projet de Volkswagen en Algérie, phase II

Au plan industriel, le groupe Sovac entend mettre le turbo pour atteindre, cette année, un volume de 40 000 véhicules assemblés sur ses plateformes industrielles de Relizane, contre 17 000 voitures produites l’année dernière.

Après une année d’usinage, qui s’est traduite par l’enrichissement de la gamme des véhicules produits en Algérie et le recrutement de plus de 700 personnes, le groupe Sovac passera bientôt à la phase II de son investissement, puisque les études sont déjà en cours pour la construction de la seconde usine dite d’intégration.

«C’est la seconde phase du projet Volkswagen en Algérie», a indiqué Nassim Bouazaoui, responsable au groupe Sovac, lors d’un point de presse dédié à la présentation de la nouvelle Seat Arona.

La phase II du projet industriel de Volkswagen en Algérie porte sur la fabrication locale de certains composants et pièces de rechange.

«Nous sommes en phase de discussions et de finalisation des contrats avec certains équipementiers du groupe», précise Nassim Bouazaoui qui souligne sur sa lancée que la seconde plateforme industrielle consacrera la volonté du groupe Sovac à conquérir des marchés extérieurs. A. T.
 

Ali Titouche
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie