Pages hebdo Etudiant
 

1er Salon international de l’électricité et des Energies renouvelables

Un Carrefour pour les professionnels et les étudiants

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.01.18 | 12h00 Réagissez

L’électricité et les énergies renouvelables sont au centre des préoccupations des professionnels, nationaux et internationaux, qui se réuniront lors du 1er Salon international de l’électricité et des Energies renouvelables, à la Safex. Cet événement se tiendra du 12 au 15 février en présence d’experts qui bousculeront les idées reçues et qui ont une véritable force de proposition en termes de solutions énergétiques innovantes.

L’événement, organisé par AdVision El Djazair, réunira les professionnels, les producteurs, les fabricants, les experts, etc pour une meilleure connaissance du domaine de l’électricité et des nouvelles alternatives énergétiques. Le premier Salon international de l’Electricité et des Energies Renouvelables se tiendra du 12 au 15 février à la SAFEX (Pins Maritimes) et rassemblera plus de 100 opérateurs du secteur énergétique : fabricants d’équipements, distributeurs, bureaux d’études, fournisseurs d’électricité et installateurs.

Ce rendez-vous dédié simultanément à l’électricité et aux énergies vertes ne s’adressera pas uniquement aux professionnels de l’industrie et des PME, le public est cordialement invité, ainsi que les étudiants. «Nous avons essayé de réunir tous les opérateurs dans le domaine de l’électricité et des énergies renouvelables, deux domaines techniquement liés.

Parmi les exposants nous avons des producteurs, des installateurs, des laboratoires d’essais, des bureaux d’étude, ainsi que des clubs scientifiques, notamment celui de l’université de Bab Ezzouar et de Biskra.» explique Nassima Messaoudi, directrice du salon, en ajoutant «Lors de cet événement, nous aurons parmi ces exposants de grandes entreprises connues mondialement et qui sont aussi nos sponsors.» dit-elle.

Le premier Salon international de l’Electricité et des Energies Renouvelables tend a promouvoir la production locale à travers les entreprises nationales afin de faire découvrir au plus grand nombre les nouveautés en matière d’équipements électriques domestiques et sensibiliser les citoyens aux solutions énergétiques alternatives. «L’objectif de ce salon est essentiellement de réunir tous les acteurs de l’industrie de l’électricité, parce que c’est un domaine vaste.

Au-delà des présentations que feront les exposants, le salon est tourné vers l’industrie algérienne dans le domaine de part la présence de fabricants d’appareillages électriques, câbles, distributeurs, etc.» explique le directeur technique du salon Yacine Amara, en précisant que «C’est aussi une manière de sensibiliser les consommateurs sur certaines installations, et aux professionnels de les réunir et de fortifier leurs échanges, durant cet événement.».

Par ailleurs, des workshops, des rencontres professionnelles, ainsi qu’une série de conférences animées par des intervenants nationaux et internationaux : Gilles Betis, président fondateur de Orbicité, cabinet conseil français spécialisé dans les domaines de la ville intelligente et de l’entreprenariat.

Nachida Kasbadji, directrice de recherche au sein de l’Unité de Développement des Equipements solaires du CDER et auteure d’une centaines de publications scientifiques (dans le domaine des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de la gestion et la valorisation des déchets, etc) Elle supervise chaque année des étudiants en formation de Master et doctorat et est associée à deux formations masters (énergie renouvelable et bioclimatique) de l’université Saad Dahleb de Blida.

Une autre conférence est programmée sous le thème «De la Production de l’Electricité à son Utilisation ou l’efficience énergétique» par Seddik HADJI, directeur de Recherche, Laboratoire de Recherche Electrotechnique et Directeur de l’Ecole Supérieure des Sciences Appliquées d’Alger.

De son coté Mustapha HATTI, présentera une conférence liée à ses domaines d’intérêt (systèmes énergétiques intelligents et durables, innovants, etc). Il est chercheur senior à l’UDES / EPST-(Unité de Développement des Equipements Solaires/ Centre de Développement des Energies Renouvelables/Tipasa). Ces conférences thématiques permettent de mieux appréhender les deux secteurs, électricité et énergies renouvelables, et favorisent le rapprochement avec un public averti, spécialement la communauté estudiantine spécialisée dans le domaine.

«Le plus intéressant pour les étudiants est de pouvoir observer et toucher les équipements qui seront présentés à travers les différents stands des exposants et des entreprises» affirme Akli Ben Hocine, consultant et directeur technique du salon, qui précise que «C’est essentiel pour un étudiant de voir sur quoi il étudie durant son cursus théorique. C’est aussi l’occasion d’assister aux ateliers et de rencontrer des fabricants qui vont exposer certains process et d’autres produits.» conclut-il. La conférence de presse est prévue pour le mardi 6 février à 9h30, à l’hôtel Lamaraz, Kouba. Pour plus d’informations contacter par email mayazbendi@gmail.com


 

Faten Hayed
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...