Pages hebdo Santé
 

Symposium Solyne Vitamine D3

Un nouveau produit sur le marché

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.05.18 | 12h00 Réagissez

L’hypovitaminose D est en général sous-diagnostiquée et est souvent découverte suite à une conséquence ou une complication osseuse ou extra osseuse.

Un milliard de personnes souffrent d’un déficit en vitamine D à travers le monde, et plus de 40% des moins de 50 ans sont touchées dans les pays occidentaux. On note également que 91% des femmes au Maroc sont touchées par une insuffisance en vitamine D, alors que 89,5% des femmes post-ménopausées le sont en Algérie, ont souligné les laboratoires Magpharm, en marge du symposium organisé le 12 mai à Alger sur le thème «Vitamine D et santé», dans un communiqué rendu public.

«Les conséquences cliniques de l’insuffisance vitaminique D sont nombreuses, telles que : le rachitisme chez l’enfant, l’ostéomalacie, l’ostéoporose, l’hypocalcémie, l’hyperparathyroïdie secondaire, la sarcopénie, les pathologies dysimmunitaires, la morbi-mortalité cardiovasculaire, ainsi qu’un risque élevé d’infections, de certains cancers (sein, côlon) et de fractures chez l’adulte», lit-on dans le communiqué.

Le symposium a été animé par le professeur Antoine Avignon, spécialiste en endocrinologie et nutrition au CHU Montpellier, qui est revenu sur les sources et métabolisme de la vitamine D, son rôle en dehors du squelette, les causes du déficit ainsi que l’actualité des recherches. Le Dr Hocine Zidani, spécialiste en médecine interne et nutritionniste à Alger a, de son côté, traité l’aspect pratique de la prise en charge de la déficience en vitamine D.

«Le nombre d’études en rapport avec la vitamine D a augmenté de façon exceptionnelle ces dernières années, puisque cette dernière intervient aussi bien au niveau osseux que sur l’état de santé en général du patient, elle est même reconnue aujourd’hui comme étant un marqueur de bonne santé», souligne le communiqué, où il est précisé que ce symposium s’inscrit dans la continuité des actions menées par Magpharm pour améliorer la qualité et l’hygiène de vie de tous, la formation du corps médical et du consommateur, l’apport de solutions santé de fond.

A ce titre, Magpharm, à travers la gamme Solyne, offre «une gamme de micronutrition apportant des compléments nutritifs ciblés en réponse à des besoins spécifiques. L’introduction de la vitamine D3 à cette gamme vient apporter un support et un outil de taille pour le maintien de la santé de tout un chacun.

Pour répondre aux besoins de chaque profil patient, Magpharm met à la disposition du pharmacien et du professionnel de la santé la solution Solyne Vitamine D3, disponible en 4 dosages pour une meilleure flexibilité selon les besoins de chaque patient (400 UI, 800 UI, 1000 UI, 50000 UI)», conclut le communiqué.

Djamila Kourta
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie