Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.06.18 | 12h00 Réagissez


Cité Sntp (Dar El Beïda) : Des problèmes qui altèrent le cadre de vie des habitants

Les habitants de la cité SNTP, dans la commune de Dar El Beïda, déplorent l’anarchie qui prévaut dans leur quartier et qui a altéré leur cadre de vie. A l’origine de cette situation, le marché qui est organisé tous les mardis et samedis. «A cause de ce marché, les automobilistes ne respectent pas le code de la route et stationnent n’importe où, obligeant les piétons à marcher sur la chaussée», confie un habitant de la cité. Les vendeurs informels squattent le moindre espace, les trottoirs en particulier, créant une indescriptible anarchie. Par ailleurs, l’absence d’éclairage public dans les venelles et artères de la cité incite les malfaiteurs à commettre des agressions sur les personnes. Outre l’insécurité qui règne dans le quartier, les incessants va- et-vient des camions engendre un vacarme continuel. «Nous lançons un appel aux autorités compétentes afin qu’elles interviennent, notamment pour l’éradication du marché informel et des parkings sauvages, ainsi que pour renforcer la sécurité», conclut notre interlocuteur.

CW 149 et 119 : Ralentisseurs sans peinture

A l’est de la capitale, les autorités locales ont décidé d’élargir les dos-d’âne qui se trouve le CW149 reliant la localité de Hammadi à celle de Qahouet Chergui, sans prendre la peine de les peindre comme il est recommandé. Résultat: des automobilistes, notamment de nuit, les heurtent continuellement. Des traces de freinage sont visibles sur le bitume de part et d’autre de la chaussée. Cette situation prévaut également au niveau de la route qui relie la commune de Rouiba à celle de Aïn Taya. Des ralentisseurs de toutes dimensions ont été installés de par et d’autre de la route, «il n’y a ni école ni habitations. Rien ne justifie l’installation de ces ralentisseurs», disent des automobilistes. Ces ralentisseurs qui ne répondent à aucune norme ont été installés même sur un sommet de côte. A quelques dizaines de mètres, deux ralentisseurs ont été érigés sous une passerelle.
 

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie