Régions Centre Blida
 

Ecole technique de Blida

Promotion de techniciens Nelson Mandela

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.02.18 | 12h00 Réagissez

 
	Baptisée du nom de Nelson Mandela, l’icône africaine et planétaire, la promotion nigérienne retournera dans son pays avec un bagage technique et un savoir-faire des réseaux électriques.
Baptisée du nom de Nelson Mandela, l’icône...

Considérée comme un centre d’excellence de formation en électricité et gaz en Afrique sur les quatre existants dans le continent, l’ETB, (Ecole technique de Blida, (IFEG), filiale de Sonelgaz a organisé, comme à son habitude, une cérémonie grandiose en deux pôles, l’un marquant la remise de diplômes à 10 techniciens supérieures de la société Nigelec,  du Niger.

Ces derniers ont subi une formation de très haut niveau qui a duré 26 mois, où ils ont acquis des connaissances et des techniques  dans la conduite et le suivi de la réalisation des ouvrages et le fonctionnement du réseau HTA/ BT.

«On a pris en charge ces TS qui émanent d’un pays frère qu’est le Niger, ils ont été encadrés par une équipe de formateurs très performants, qui les ont accompagnés depuis le début de la formation, en théorie et en pratique, afin qu’ils mènent à bien la mission pour laquelle ils sont là, voyez par vous-mêmes, les 10 stagiaires sont heureux, ils ont les larmes aux yeux», déclare le directeur de l’école, M. Djebbar. 

Ces derniers rejoindront leur pays avec un bagage technique et un savoir- faire en technologie des réseaux électriques des plus honorables, car ils seront les futurs cadres de la société Nigelec au Niger. «On remercie vivement les responsables et l’équipe pédagogique pour leur dévouement à la formation de nos cadres, l’ETB n’est pas à présenter, c’est un centre par excellence très connu en Afrique, d’ailleurs c’est notre 3e promotion et il y en aura d’autres», confie Sidi Amar, représentant de la firme Nigelec à Niamey. 

D’ailleurs, cette promotion a été baptisée «Nelson Mandela», l’icône africaine et planétaire, qui fut emprisonné dans les geôles de l’apartheid pendant 27 années et qui fut libéré le 11 février 1990. Plusieurs personnalités du corps diplomatique accrédité en Algérie ont été conviées à cette cérémonie, dont les ambassadeurs de l’Afrique du Sud, du Venezuela, de la Somalie, le Chancelier du Kenya, un représentant des Nations unies à Alger, ainsi que le chef de cabinet du wali de Blida et d’autres personnalités. 

Les larmes aux yeux, un des 10 techniciens déclare : «C’est un grand honneur pour nous de porter le nom d’un grand homme, qui inspire toute une génération africaine, je tiens aussi à remercier tout un chacun dans cette prestigieuse école, qui nous a accompagnés durant notre cursus pour la réussite de notre formation.»

T. Bouhamidi
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...