Régions Est Actu Est
 

Les directeurs de la protection civile en conclave à Guelma

La lutte contre les incendies de forêt en ligne de mire

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.03.18 | 12h00 Réagissez

Vingt-quatre directeurs de la Protection civile des wilayas de l’est et du sud-est du pays se sont réunis hier à Guelma à l’occasion d’un conclave dédié à la campagne de lutte contre les incendies et la protection des plages en présence de directeurs centraux et de Mme Fatma -Zohra Raïs, wali de Guelma.

«Avec le réchauffement climatique et la hausse des températures dans le bassin méditerranéen et en Algérie en particulier, il faut s’attendre à davantage d’incendies de forêt dans les prochaines années», déclare à El Watan, le colonel Lahyani Saïd, sous- directeur opérationnel (SDO) à la direction générale de la Protection civile, lors d’un point de presse en marge de ce conclave.

Et d’ajouter : «Pour parer à d’éventuels incendies majeurs comme cela fut le cas l’année passée à Guelma dans la forêt de Beni Salah, nous renforçons nos capacités avec 5 nouvelles colonnes mobiles en plus des 22 existantes à travers le territoire national. Nous passons donc à 27 colonnes mobiles dont une est affectée à la wilaya de Guelma ainsi qu’à Sétif».

Les capacités opérationnelles dans la lutte contre les incendies de forêt bénéficieront également d’un soutien aérien. Dans ce contexte bien précis, l’officier annonce: «L’année passée, à titre expérimental, nos hélicoptères ont participé à l’extinction, dans la wilaya de Tarf, d’incendies de forêt. Cette année, nous disposons de 6 hélicoptères d’une capacité de 2500 litres d’eau chacun», conclut notre interlocuteur. Ainsi, les hélicoptères de la Protection civile de type AGUSTA AW 139 sont d’une capacité de 15 passagers.

En plus de l’extinction des feux, ils seront utilisés pour le transport des sapeurs-pompiers, l’évacuation sanitaire, la transmission d’images vidéo, pour une autonomie de 5 heures. La surveillance des feux n’est pas en reste, puisque deux avions de type ZLIN 43 sont aussi opérationnels pour quatre passagers avec une autonomie de 4 heures de vol, nous-dit-on. Sur l’ensemble des incendies qui se sont déclarés en 2017, «75 % n’ont pas d’origine et sont de causes inconnues» laissent entendre des officiers de ce corps.

Cependant, il y a lieu de signaler que «24 personnes durant la campagne 2017, ont été arrêtées par les services de la gendarmerie nationale pour incendie volontaire. Ainsi, 23 % des foyers enregistrés sont d’origine volontaire avec 688 foyers. 1 % est dû à l’activité agricole avec 30 foyers et enfin 1 % dû à l’imprudence avec 25 foyers».

L’action opérationnelle passe également par la mobilisation et la préparation des moyens des quelque 495 unités de la Protection civile sur 680 qui disposent de massif forestier dans leur secteur d’intervention. Notons enfin que les directeurs de wilaya ont tour à tour exposé leurs expériences et difficultés rencontrées sur le terrain. Des recommandations seront rédigées à l’issue de cette rencontre pour circonscrire les difficultés opérationnelles à venir.   

Karim Dadci
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie