Régions Est Biskra
 

Biskra : Arrestation d’un charlatan sorcier

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.12.17 | 12h00 Réagissez


Suite à des informations faisant état de la présence d’un individu utilisant sa maison, sise à la cité El Course, dans la zone ouest de la ville de Biskra, pour s’adonner à des pratiques de sorcellerie contre de fortes sommes d’argent, les éléments de la brigade criminelle de la PJ de la sûreté de wilaya ont procédé, mardi soir, en coordination avec le procureur de la République, à l’arrestation du suspect âgé de 65 ans, et à une perquisition de son domicile.

Il a été découvert une panoplie d’objets utilisés par le mis en cause pour fabriquer des amulettes et des talismans, ainsi qu’une myriade de vieux livres et de grimoires ésotériques titrés «Discours avec le diable», «La médecine coranique» ou «Les effets du sortilège sur le corps et l’esprit humain», a-t-on appris de sources fiables. Accusé d’escroquerie et de charlatanisme dans le but d’amasser de l’argent, le concerné a été interpellé et tous ses ustensiles de travail saisis, ainsi qu’une somme de 100 000 DA provenant de ses activités illicites.

Des balles de PA de 7 mm et des cartouches de fusil de 16 mm, dont le mis en cause utiliserait la poudre pour concocter ses colifichets maléfiques, ont été aussi retrouvées chez le quidam reconnaissant l’ensemble des faits qui lui sont reprochés. Outre le dossier pénal constitué à son encontre pour ses actes de sorcellerie réprouvés par la loi, un autre dossier relatif, celui-ci, à la détention de munitions sans autorisation légale, a été établi par les enquêteurs.

Poursuivi pour ces deux chefs d’inculpation, le prévenu sera déféré aujourd’hui devant le parquet, est-il indiqué. A noter que lors de leur intervention, les policiers ont surpris chez ce pseudo-mage 4 clientes, des femmes de différents âges, qui ont été relâchées après les procédures de contrôle réglementaire.

Saisie de devises à l’aéroport

Un voyageur arrivant de Paris a été arrêté, hier soir, par les douaniers de l’aéroport Mohamed Khider de Biskra en possession de 4 030 euros non déclarés, a-t-on appris. En application du règlement, il avait été invité à déclarer tout produit sensible ou sommes d’argent en sa possession. A quoi, il avait rétorqué n’avoir rien à déclarer.

Soumis à une fouille corporelle et à celle minutieuse de ses bagages, ce quinquagénaire résidant en France avait dissimulé cet argent dans la poche d’un sac à main, indique-t-on. Cette somme en devises étrangères équivalentes à 570 500 DA a été saisie, tandis que le concerné, accusé de transfert illégal de devises étrangères et de fausse déclaration, est passible d’une amende de 1,15 million de DA, précise-t-on. Remis aux agents de la Sûreté nationale, il sera présenté devant le procureur de la République incessamment pour répondre de ses actes frauduleux, est-il indiqué.

Hafedh Moussaoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie