Régions Est Constantine
 

Deuxième tournoi national de l’ASE Constantine

Échecs et femmes à Aïn Abid

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.03.18 | 12h00 Réagissez

Il y avait une bonne ambiance féminine, le week-end dernier, à l’annexe du centre d’entraînement de l’Association Sportive Echecs de Constantine (ASEC), située à Aïn Abid, à 40 km de Constantine.

Le temps printanier était aussi au rendez-vous pour ajouter une belle touche de chaleur et de vivacité. Le deuxième tournoi national féminin des échecs, homologué par la Fédération internationale des échecs (FIDE), avait réuni tous les ingrédients d’un évènement de taille.

Pour preuve, la manifestation, coïncidant avec les festivités de la Journée internationale de la femme, organisée par l’ASEC, en collaboration avec le Groupe Isofroid, la Ligue constantinoise des échecs et le CFPA d’Aïn Abid a réussi à réunir 21 joueuses, représentant 5 clubs, issus des wilayas de Constantine, Alger et Béjaïa, dont des championnes d’Algérie, des championnes arabes et africaines. On n’en dira pas plus, puisque le niveau a été tellement relevé que la concurrence était très rude, surtout que dix participantes détiennent le classement Elo de la FIDE. Au bout de sept rondes, disputées du 8 au 10 mars, c’est la sociétaire du CF Aokas, Feriel Lalaoui qui décrochera la palme avec six points au total, talonnée de très près par Nesrine Boubendir du CE Constantine avec 5,5 points, alors que l’autre joueuse du CF Aokas, Amina Maouchi s’est classée troisième avec 5 points.

Il a fallu recourir au départage des points pour déterminer la gagnante de la troisième place, puisque les jeunes Ines Bellatar du CE Constantine et Nesrine Ait Abbas du CS Béjaïa ont raté de très peu le podium. Le tournoi, qui a été clôturé par une sympathique cérémonie de remise des prix, a été une belle occasion pour certains clubs de lancer leurs jeunes talents dans une pareille compétition et leur permettre de se frotter aux joueuses les plus expérimentées. On n’oubliera pas de révéler cette note d’originalité qui a marqué le tournoi, à travers l’exposition d’images de timbres-poste du monde entier traitant de la thématique des échecs. Une belle initiative signée par Memdouh Djeghri, président d’honneur de l’ASEC, fervent passionné du jeu des 64 cases et philatéliste de longue date.

Arslan Selmane
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie