Régions Est Constantine
 

L’anarchie à son comble à Djebel Ouahch

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.03.18 | 12h00 Réagissez

L’anarchie est à son comble au niveau de la cité Djebel Ouahch. Un quartier devenu depuis quelques années un passage obligé où transitent chaque jour des milliers de véhicules pour accéder à l’autoroute est-ouest.

Le stationnement, souvent en double file, sur les bords du boulevard traversant la cité rend la circulation très difficile, notamment à hauteur de la mosquée El Anssar où nombre de vendeurs ambulants informels de fruits et légumes ont pris l’habitude de s’installer. Un comportement encouragé visiblement par le laxisme de la police dont les agents laissent faire, se contentant d’interdire le stationnement uniquement devant le commissariat du quartier situé en contrebas.

En dépit de ces désagréments que les conducteurs subissent à longueur de journée, certains commerçants n’ont pas trouvé mieux que de compliquer encore plus les choses. Nombre d’entre eux se sont approprié en effet une bonne partie des trottoirs à proximité de leurs boutiques en y aménageant en bonne et due forme de larges espaces pour y exposer leurs produits. Ces contrevenants prennent d’ailleurs chaque jour de nouvelles libertés à telle enseigne que l’espace réservé aux piétons s’est rétréci comme peau de chagrin.  
 

F. Raoui
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie