Régions Est Skikda
 

Assises nationales du recyclage des déchets solides à Skikda

Les chiffres prometteurs de Cleanski

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	 Plus 600 kg de plastique recyclable sont récupérés chaque jour
 Plus 600 kg de plastique recyclable sont...

Lors des assises nationales du recyclage des déchets solides, organisées par la direction de l’environnement de la wilaya de Skikda, un état exhaustif relatif à la situation locale a été présenté à cet effet.

Abordant le sujet, Samira Beririche, directrice de l’environnement, a révélé qu’en dépit des efforts consentis localement, le taux de recyclage à Skikda demeure tout de même très faible, ne dépassant pas 0,70 %. Cette situation est en grande partie due à l’absence d’investissements privés dans le domaine de la récupération et du recyclage, en dépit de son attractivité.

Les conséquences de ce  manque de moyens conséquents de récupération ont fini par engorger les centres d’enfouissement techniques. Néanmoins, Mlle Beririche tiendra à mentionner les résultats louables des opérations de récupération des déchets liquides, les huiles notamment, en rapportant que durant les deux dernières années, plus de 500 000 litres d’huile ont été récupérés, évitant ainsi de les voir polluer l’environnement. Mme Souhila Zahi Tamouza, directrice de l’entreprise publique de wilaya de gestion des déchets et des centres techniques d’enfouissement de Skikda, plus communément dénommée «Cleanski» reviendra sur l’opération de récupération et de recyclage du plastique. Elle estime que cette opération menée au niveau des ateliers de l’entreprise donne de très bons résultats. Elle permet de récupérer plus 600 kg de plastique recyclable par jour.

Elle ajoutera que «Cleanski» avait préludé cette opération par la signature de plusieurs conventions avec des intervenants privés spécialisés dans ce genre de recyclage. «Cleanski» est une entreprise publique chargée de la gestion des déchets ménagers d’une partie de la ville de Skikda. Son champ d’action concerne également d’autres activités en relation avec sa mission principale, puisqu’en plus de la gestion des centres d’enfouissement techniques, elle gère également l’activité du recyclage des matières plastiques. 

Khider Ouahab
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie