Régions Kabylie Tiziouzou
 

Secteur de l’habitat à Tizi Ouzou

3356 logements en attente d’achèvement

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.02.18 | 12h00 Réagissez

 
	1600 logements ont été distribués ces deux dernières années
1600 logements ont été distribués ces deux...

Le manque de foncier, les oppositions et la défaillance des entreprises sont à l’origine des retards dans la réalisation des programmes de logements.

Pour remédier à la crise de logement qui perdure encore dans la région,  «l’État a accordé à la wilaya de Tizi Ouzou un important programme de 139 172 unités dans les différents segments», nous apprend Argoub Habib, le directeur en charge du secteur à la wilaya.
Le logement social a eu 27 602 unités, le LSP 10 268, le logement AADL a bénéficié de 15 400 unités et 85 493 aides pour l’habitat rural, indique-t-on de même source.

Ce programme n’est pas encore achevé pour différentes raisons, notamment l’indisponibilité du foncier par endroits, son instabilité dans d’autres, les oppositions et aussi la défaillance de certaines entreprises de réalisation. Il y a aussi une nouvelle formule en maturation, à savoir le «logement public aidé». Concernant le logement social, notre interlocuteur a indiqué : «Nous avons  un programme de 27 602 unités, dont 16 212 achevées et 10 911 en cours de réalisation.

Nous avons, hélas, 3 356 unités à l’arrêt pour différentes contraintes, notamment le manque de foncier et son instabilité par endroits, les oppositions et la défaillance de certaines entreprises de réalisation. Nous avons aussi un quota de 4 552 unités achevées, réparties sur le territoire de la wilaya, il ne reste plus que les travaux de VRD qui sont en cours.» Au sujet du segment LSP, le directeur a noté : «Le quota du programme LSP est de 10 278 logements, dont 7 498 sont achevés, 11 628 en cours de réalisation et 100 en cours de lancement à Azazga.

Nous enregistrons aussi 1 052 unités à l’arrêt, dont 474 en litige entre les promoteurs et les acquéreurs. L’affaire est en justice. Les 572 autres unités sont à l’arrêt pour défaillance des entreprises et des promoteurs. En 2016 et 2017, nous avons finalisé et distribué 1 600 unités. Pour ce qui est du segment AADL, le quota total est de 15 400 unités, dont 1 500 depuis 2001, qui sont achevées et distribuées.

Nous avons aussi 200 unités achevées mais non habitées pour manque de VRD. Il reste 5 700 unités inscrites, dont 2 000 en cours à Oued Falli. Les 3 700 unités restantes, réparties sur trois daïras, Draâ El-Mizan, Azazga et Oued Falli, elles sont en cours de réalisation. 200 à Tamda et 500 à Aghribs sont également en cours, avec un taux d’avancement de 12 à 15%».

Notre interlocuteur nous a appris également que «la wilaya a bénéficié d’un quota de 8 000 unités en 2017, mais leur financement a attendu la loi de finances 2018. Les logements seront implantés à Boghni, Draâ El-Mizan, Aghribs, Azazga, Bouzeguène, Ouaguenoun, Draâ Ben Khedda et Tizi Ouzou.

Pour le logement promotionnel, nous sommes concernés par 453 unités, toutes en cours de réalisation». «Dans le segment de l’aide à l’habitat rural, la wilaya a enregistré 25 000 demandes, alors que l’offre n’a été que de 1000. L’accord de principe d’octroyer à la wilaya de Tizi Ouzou un nouveau quota de 3000 aides en mars prochain a été émis par le ministère concerné»,
nous a également appris le directeur du logement.


Hocine Aït Iddir
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...