Régions Ouest Actu Ouest
 

Nouvelles de l’Ouest

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.06.18 | 12h00 Réagissez


Un greffier écroué pour escroquerie à Tiaret

Un greffier du tribunal de Tiaret, âgé de 30 ans, a été écroué par le magistrat instructeur pour s’être impliqué dans une affaire le liant à un parent d’un justiciable condamné à 7 années de prison ferme en appel. L’affaire a fait grand bruit à Tiaret dès lors que le plaignant, proche parent d’une personne condamnée, a prétexté «avoir remis dans son domicile, situé à Rahouia, une grande somme d’argent (un million de dinars) à ce commis de l’Etat qui jouait l’entremetteur». Ce dernier se devait d’intercéder en faveur du proche condamné en première instance à 10 années de prison pour des faits liés à la commercialisation de drogue. Le prévenu s’en est sorti avec 7 années de prison ferme et une amende d’un million de dinars. L’issue du procès étant contraire au vœu émis par le corrupteur, la justice fut saisie et une a été enquête diligentée.                            A. F.

Un mort et deux blessés dans un accident à Timimoun

Le communiqué de la gendarmerie fait état d’un mort et deux blessés dans un accident de la circulation survenu hier matin vers 7h sur la RN51, reliant Timimoun à Ghardaïa, à 3 km de M’Guiden, une petite localité située à 140 km à l’est de Timimoun. En effet, le conducteur d’un véhicule de marque Mazda, qui roulait à grande vitesse, aurait perdu le contrôle et terminé sa course en effectuant plusieurs tonneaux.
Les secours ont transféré les blessés qui se trouvaient dans un état assez grave vers l’hôpital de Timimoun et le mort a été déposé à la morgue.                                                      A. A.

Arrestation de cinq faussaires à Reggane

Agissant sur informations, les éléments de la brigade criminelle de la sûreté de daïra de Reggane ont pu neutraliser, jeudi passé, un groupe de malfaiteurs spécialisé dans la contrefaçon de billets de banque juste au moment où ils s’apprêtaient à mettre en circulation une importante somme de faux billets d’une valeur de 543 millions de centimes en coupures de 1000 et 2000 DA. Cette opération de démantèlement de ce réseau de faussaires composé de 5 individus, dont l’âge varie entre 18 et 28 ans, a nécessité aux policiers plusieurs jours de surveillance et de filatures. La perquisition effectuée au niveau de l’habitation utilisée comme laboratoire a permis la récupération d’un lot de matériel de haute gamme ayant servi à la confection des faux dinars. Il s’agit d’un micro-ordinateur portable, une imprimante, des rames de papier, une découpeuse de papier, de l’encre, 6 gr de mercure et 6 téléphones portables. Les personnes incriminées ont été déférées devant le parquet de Reggane et le procureur les a placées sous mandat de dépôt pour le motif de confection, détention et mise en circulation de faux billets de banque et atteinte à l’économie et à la souveraineté nationale.                 A. A.

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie