Régions Ouest Actu Ouest
 

Relizane et Béchar : Attribution de logements sociaux et ruraux

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.06.18 | 12h00 Réagissez

C’est dans la salle des délibérations de la wilaya de Relizane et dans une ambiance festive que certains bénéficiaires de logements sociaux, venus de Zemmora, Sidi M’hamed Benouda et Sidi Khettab, ont été reçus par les autorités locales, à leur tête Mme le wali, pour la remise symbolique des clés des 513 logements LPL.

L’opération, qui est venue, selon le P/APW, après la clôture des séances d’étude des recours, permettra à 363 demandeurs de Zemmoura d’accéder à leurs logements en ces jours de fête. Les citoyens de Sidi M’hamed Benouda et de Sidi Khettab sont concernés respectivement par 100 et 50 unités.

Au sujet des aides au profit des habitants de la zone éparse, l’on apprend que 1000 habitants issus de 21 communes rurales parmi les 38 de la wilaya, profiteront de cette assistance financière pour l’édification de leurs habitations. Il est utile de souligner la forte présence des femmes parmi les bénéficiaires. «Je suis très contente par cette initiative qui me permet de rejoindre ma maison avant la fête de l’Aïd», a souligné Aïcha, une veuve mère de quatre enfants, avant de remercier les autorités.

D’autre part, les souscripteurs au programme des 80 logements participatifs, lancés en 2012 au niveau de la cité Houachem à Mendès, 40 km à l’est de Relizane, sont montés au créneau pour dénoncer la lenteur avec laquelle avancent les travaux. «En dépit de nos efforts et nos doléances en direction des concernés, le projet continue de battre de l’aile, puisque après 6 longues années, le taux d’avancement n’a pas dépassé les 10%», ont-ils affirmé. «Ce retard nous a grandement pénalisés, surtout qu’on est des fonctionnaires et des retraités», ont-ils souligné en sollicitant l’intervenant de Mme le wali pour une éventuelle redynamisation des travaux. «Avec la dégradation du pouvoir d’achat, nous ne pouvons subir des charges supplémentaires, notamment le loyer qui ne cesse de grimper», ont-ils conclu.

Au niveau de la wilaya de Béchar, toujours dans la soirée d’avant-hier, le chef-lieu de daïra de Lahmar, dans les ksour du nord (50 km au nord de Béchar), constitué des communes de Boukaïs et Mougheul (8000 habitants), était en joie à la veille de l’Aïd El Fitr. En effet, la daïra vient de bénéficier de 74 logements sociaux locatifs en présence d’une délégation ministérielle conduite par Hocine Nacib, ministre des Ressources en eau, et des autorités locales de la wilaya. Ces habitations sont réparties entre la commune de Lahmar (50 unités) et la commune de Mougheul (22 unités). Pour rappel, depuis sa création en 1991, la daïra n’avait pas bénéficié d’un quota de logements aussi consistant que celui d’hier.

Quant à la troisième localité de Boukaïs, elle vient de bénéficier de 43 unités d’habitations rurales. Au cours de la cérémonie, on a annoncé l’attribution de 1026 logements ruraux répartis entre 9 communes de la wilaya, dont 434 unités réservées pour la commune de Kénadsa qui a ainsi obtenu la part du lion. Mais s’agissant de la commune Béchar, chef-lieu de wilaya, l’attribution des logements locatifs tant attendue et dont le chiffre se situe entre 1200 et 1500 unités, elle a fait l’objet de plusieurs reports en raison, avance-t-on, des travaux de finition des aménagements extérieurs en cours. Elle pourrait intervenir, selon une source des services de l’habitat, dans deux à trois mois.  
 

M. Nadjah, Issac B
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie