Régions Ouest Tlemcen
 

Ghazaouet : Engouement pour les «Soirées de l’humour»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.06.18 | 12h00 Réagissez

 
	l Cette deuxième édition des «Soirées de l’humour» s’est terminée en apothéose avec la montée sur scène du duo Rissala d’Ouled Mimoun avec un spectacle original, particulièrement hilarant, qui a fait rire aux larmes le public.
l Cette deuxième édition des «Soirées de...


Les organisateurs de la deuxième édition des «Soirées de l’humour» ont voulu rendre un fervent hommage à Karim Brahami, connu sous le pseudo de «Karim Option», la star de l’édition précédente, décédé il y a quelques mois. Cette deuxième édition des «Soirées de l’humour» s’est terminée en apothéose avec la montée sur scène du duo Rissala d’Ouled Mimoun, avec un spectacle orignal, excessivement hilarant, qui a fait rire aux larmes le public.

En fait, quand ce duo hors pair monte sur scène, attendez-vous à des éclats de rire à profusion. Cet événement organisé par l’association culturelle Les fils des deux frères, en collaboration avec la Maison de la culture Abdelkader Alloula et le Centre des arts et des expositions de Tlemcen, en hommage à «Karim Option», a connu un franc succès tant sur le plan de la participation des artistes que de la fréquentation. D’ailleurs, la salle polyvalente de l’hôtel Ziri, où se déroulaient les spectacles, affichait complet à chaque représentation.

Des humoristes venus de différentes wilayas du pays se sont produits devant un grand public. Tous les jeudis après les prières surérogatoires, des dizaines de familles affluaient dans la coquette salle de l’hôtel Ziri pour passer un moment de plaisir et de détente après une longue journée de jeûne. Il faut dire que les spectateurs ont été servis. Des comédiens talentueux, généreux, qui donnent le meilleur d’eux-mêmes sur scène, en l’occurrence Lahacene Laho, Walid Sasnou, le trio Rissala, ou encore l’incontournable M’hirka, ont été tout simplement extraordinaires et les spectateurs leur ont rendu la pareille par des applaudissements répétés.

Seulement voilà, il y a une fausse note à relever : la ville de Ghazaouet manque cruellement d’une salle de spectacles. La salle polyvalente de l’hôtel Ziri où se déroulent généralement ce genre de spectacles est trop étroite pour accueillir un public avide de divertissements et de plaisir. D’autant plus que celle-ci est située loin de la ville et pour s’y rendre, il faut être véhiculé. Mais on retient que ces soirées de l’humour ont attiré la foule et le public a ri à gorge déployée.
 

O. El Bachir
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie